Les cosmétiques solides

Les produits cosmétiques solides sont actuellement au centre des attentions. Adoptés par les adeptes du mouvement zéro-déchet, ils ont conquis les rayons des supermarchés et les salles de bain des consommateurs. À l’inverse des conventionnels, ils ne contiennent pas d’eau dans leur composition qui leur permet de présenter leur aspect solide. Cette absence d’eau ne nécessite pas non plus de conservateurs d’où les produits cosmétiques solides avancent une durée de vie rallongée. Le concept touche aujourd’hui tous les types de cosmétiques : savons, shampoings, baumes pour le corps et cheveux, dentifrices et déodorants.

cosmétique solide

Les avantages et inconvénients des cosmétiques solides

Ces types de produits présentent de nombreux atouts :

  • Écologiques : l’absence de packaging réduit les déchets et par conséquent, minimise l’impact sur l’environnement. S’ils sont présentés dans des emballages, ceux-ci sont entièrement biodégradables, recyclables et exempts de plastique.
  • Économiques : ils durent plus longtemps que leur homologue classique. À titre de comparaison, on peut prendre un shampoing solide de 50 g qui équivaut à un contenant de 250 ml de shampoing conventionnel. Il peut revenir plus cher à l’acquisition, mais l’achat est vite rentabilisé.
  • Efficaces : généralement, ils ne contiennent pas de sulfates, de parabens ni de PEG. Ils sont essentiellement composés d’ingrédients naturels qui leur confèrent une efficacité supérieure aux produits classiques.
  • Nomades : ils sont dépourvus de packaging en verre ou en plastique. On peut alors les transporter facilement pendant nos déplacements. De plus, comme leur composition ne contient pas d’eau, ils ne risquent pas de fuir ni de se renverser dans votre trousse de toilette

Cependant, les cosmétiques solides possèdent également quelques inconvénients :

  • Phase d’adaptation : ils n’ont pas la même odeur ni la même texture que les classiques. Si vous avez décidé de passer de leur côté, il faudra passer par une étape de familiarisation et changer vos habitudes.
  • Besoin d’équipements : comme ils sont présentés sous leur forme et sans emballage, leur conservation requiert des matériels adaptés pour qu’ils n’entrent pas en contact de l’eau entre deux utilisations (porte-savon, boite de rangement, gobelets, etc.)
  • Sélectifs : ils ne conviennent pas à tout le monde et peuvent produire des irritations chez certains consommateurs sensibles s’ils contiennent une forte teneur en tensioactifs.
  • Chers : leur coût sont souvent plus élevé que les produits cosmétiques classiques.

Comment fabrique-t-on des cosmétiques solides ?

Que ce soit pour réduire votre production de déchet ou vous tourner vers l’utilisation de produit naturel, sachez que vous pouvez vous-même vous lancer dans la conception de vos cosmétiques. Pour le savon, vous pouvez opter pour l’une de ces deux méthodes :

  • La saponification à chaud : souvent utilisé par les industriels, le procédé s’effectue sous haute température, soit entre 80 °C et 100 °C. Les ingrédients sont chauffés pour accélérer le processus et ressortent sous forme de pâte cuite tandis que le produit est rapidement opérationnel. Il permet une production en quantité, mais les composants perdent une grande partie de leur propriété durant la transformation.
  • La saponification à froid : Cette méthode se réalise à une température comprise entre 40 °C et 50 °C, et parfois même à température ambiante. Les bienfaits des huiles sont conservés, mais il faudra un temps de cure d’au moins 4 semaines avant d’utiliser le savon obtenu.

Si vous voulez vous lancer dans les cosmétiques faits maison, la deuxième option reste la plus judicieuse. Il faudra réunir les différents ingrédients qui composeront votre produit ainsi que les équipements nécessaires. Veillez à bien choisir vos huiles afin d’en tirer leur particularité comme l’huile d’olive, le beurre de karité, l’huile de coco ou encore l’huile d’argan bio. Ils adoucissent, nourrissent, réparent, raffermissent, et hydratent les tissus cutanés. En vous basant sur les différentes recettes que vous trouverez sur internet, vous pouvez concevoir une large gamme de produits à effets différents selon vos besoins et vos gouts (pour les peaux sèches, déboucher les pores, éliminer les points noirs…). Le processus s’effectue suivant 4 étapes très simples :

  • On mélange les ingrédients
  • On les chauffe au bain-marie jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène
  • On verse le savon dans un moule
  • On laisse un temps de cure de 1 mois

 

 

Post author