Devenir producteur bio

Au vu de la récente explosion de la demande de produits bio, il semble normal de vouloir investir dans la filière. Toutefois, avant la réalisation de tout projet, il importe de peser les pour et les contres. Ce n’est qu’à la suite de cette analyse que vous pourrez juger si cette activité vous convient ou non.

Dans les lignes qui suivent, nous vous décrivons les points que vous devez connaître pour exercer le métier de producteur bio.  

producteur bio

 

Agriculture bio : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Pour de multiples raisons, généralement sanitaires, les produits bio occupent de plus en plus le marché. Et malgré des prix élevés, ils trouvent tout de même un grand nombre de consommateurs. Ce qui incite plusieurs producteurs à changer de filière. Cela dit, certains points doivent être mis en lumière avant de sauter le pas.

Les avantages de devenir producteur bio

  • Un marché en développement : Les consommateurs découvrent un intérêt tout nouveau dans les produits bio. Peu de producteurs ont eu le courage de s’y lancer jusqu’ici. Il y a donc un potentiel non négligeable à exploiter.
  • Diversité des cultures favorisant une meilleure qualité du sol : Grâce à la rotation des cultures, les ressources du sol ne s’épuisent pas de façon inégale. On peut ainsi cultiver plusieurs denrées dans l’année.

Les inconvénients à considérer

  • Difficulté de réalisation : Comme il s’agit d’une pratique récente, il faut étudier de nouvelles techniques. L’apprentissage peut être long.
  • Lutte biologique : L’usage des pesticides étant prohibé, la lutte contre les ravageurs peut rapidement devenir un parcours du combattant.
  • Coûts plus élevés par rapport à l’agriculture conventionnelle : Les matériaux utilisés dans la production de produits bio doivent être conformes à la pratique. Il est interdit de recourir au plastique et il faut privilégier l’acier inoxydable. Par ailleurs, le coût du label s’avère également onéreux sans compter d’autres aspects comme le packaging.

 

Devenir producteur bio : pour qui et comment ?

Tant que vous avez la conviction et les moyens de réussir, tout le monde peut devenir producteur bio. Cela dit, basculer d’une agriculture conventionnelle à une agriculture bio demande quelques sacrifices.

  • Détenir un sol éligible à l’agriculture bio : Si vous avez pratiqué auparavant une agriculture conventionnelle, vous devrez laisser vos terres sans activité pendant au moins 3. ans. Cela afin que le sol puisse se régénérer.
  • Label AB ou Ecocert : Labéliser votre production sera votre priorité. Les certifications seront délivrées par les organismes concernés. Il est à noter que si vous choisissez d’obtenir un label bio, le mode de production sera exempt de produits chimiques.

Comment booster ses ventes de produits bio ?

Proposer un produit bio est une chose, mais arriver à le vendre en est une autre. Comment faire alors ?

La première étape par laquelle vous devriez passer c’est évidemment l’étude de marché en fonction de la filière porteuse. Si vous souhaitez avoir de bonnes retombées, privilégiez les denrées les plus demandées comme le café ou le miel.

Ensuite, informez le consommateur sur les bienfaits et avantages de votre produit. Pour cela, favorisez les réseaux sociaux pour avoir un plus grand impact. Vous pouvez également solliciter les médias pour élargir les consommateurs cibles.

 

Post author