Quels sont les labels bio et éthiques à connaitre ?

Un produit entre dans la catégorie bio uniquement s’il répond à différents critères. Après certification, l’apposition d’un label s’impose garantissant l’authenticité du produit.

Découvrons les labels dans le secteur de l’alimentation bio et de la cosmétique bio.

labels verts

 

Alimentation biologique : quels labels ?

Les labels bio mettent en évidence l’absence de pesticides et d’OGM dans les produits, la provenance des ingrédients, le respect des conditions de travail des producteurs tout en s’axant sur le soutien des valeurs écologiques. Les organismes certificateurs sont agréés par l’INAO et autorisés par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC) afin d’exercer leur mission. Actuellement, on en compte 6 et qui sont : AGROCERT, CERTIPAQ, CERTISUD, Ecocert France, Qualité France et SIG ICS.

Ils délivrent les différents labels aux producteurs après que les produits de ces derniers répondent aux critères de la charte du label bio qu’il souhaite acquérir.

  • Label AB et Bio Europe : crée en 1985, ses critères d’attribution sont similaires au label européen depuis 2010. Il est délivré par l’INAO après le respect des divers engagements sur la culture et l’élevage par l’acteur. Le produit doit au moins contenir 95 % de composants issu de l’agriculture biologique.
  • Bio Cohérence : mis en place en 2009, il reprend les critères les plus stricts de l’ancien label AB comme quoi la production et la transformation des produits doivent s’effectuer sur le sol français. Il certifie alors le « made in France » et est délivré par Ecocert ou encore Qualité France.
  • Bio Partenaire et Bio Equitable : ils assurent surtout la promotion des critères humanistes et garantissent un revenu juste aux producteurs tout en respectant leur santé et l’impact environnemental. Il est délivré par Ecocert avec le référentiel ESR (Equitable, Solidaire, Responsable)

D’autres labels sont également en lice comme Ensemble Solidaires avec les producteurs de Biocoop, Nature et Progrès, Demeter, FairTrade de Max Havelaar ou encore USDA Organic.

 

Cosmétique biologique : quels labels ?

Similaires aux produits alimentaires, les cosmétiques doivent également répondre à certains critères afin de gagner l’apposition d’un label bio sur leur packaging. Leur formule doit contenir majoritairement des produits issus de l’agriculture biologique.

La certification s’effectue auprès des organismes tels que :

  • Bio Cosmos : il s’agit d’une norme privée formée par les entités BDIH, Cosmebio, Ecocert, ICEA, Soil Association, qui sont elles-mêmes, des organisations de contrôle et de certification de produits cosmétiques bio.
  • Natrue : fondé en 2008, il délivre les certifications selon 3 niveaux en fonction de son référentiel. Il est composé de membres adhérents tels que Natrue ou Weleda après une accréditation auprès de l’IOAS.
  • Demeter : il voit le jour en 1928 avec une notion basée sur les principes de l’agriculture biodynamique. Il répond aux mêmes critères que le label européen, mais avec des normes supplémentaires. Ecocert et Qualité France assurent l’apposition de ce label.

En effectuant quelques recherches, vous tomberez également sur des labels intéressants comme Bioforum, Cosmébio, EVE Vegan, etc.

Post author