L’agriculture et l’alimentation bio dans le monde

En France, comme en Europe et à travers le monde, le bio séduit de plus en plus d’adeptes chaque année. L’agriculture et l’alimentation dominent le secteur. Les chiffres sont en constante croissance depuis que les consommateurs se soucient de leur santé et des enjeux environnementaux.

agriculture plants

 

Agriculture et alimentation : le bio en France et en Europe

Le marché du bio Français est en plein essor. D’après l’Agence Bio, le chiffre d’affaires destiné à la consommation du bio par les Français a atteint les 11.93 milliards d’euros en 2019 soit, un accroissement de 13.5 % face à l’année précédente. D’après les enquêtes, 92 % des Français consomment maintenant du bio contre 70 % qui s’en procure régulièrement. Cette nouvelle tendance touche toutes les tranches d’âges, mais on remarque un taux important chez les 18-24 ans et les 25-34 ans. Cependant, cette consommation alimentaire bio des ménages ne compte qu’une part dans la totalité de leur dépense, car elle ne représente environ que 6 % contrairement au Danemark, qui lui, enregistre le double (12.1 %).

À travers l’Europe, l’Allemagne devance la France en termes de chiffres d’affaires vu que ce premier engage 11.97 milliards d’euros pour le secteur bio. La troisième place est occupée par l’Italie avec 4.09 milliards d’euros suivis par la Suède (2.7 milliards) et le Royaume-Uni (2.7 milliards).

Dans le domaine de l’agriculture, la France a également enregistré une nette évolution. Actuellement, on recense près de 47 200 exploitations engagées dans le bio soit 10 % de la totalité. Les surfaces bio ont relativement doublé en 5 ans avec aujourd’hui à 2.3 millions d’ha. Au niveau européen, la surface totale dédiée à l’agriculture bio est de 15.6 millions d’ha dont 2.4 millions d’ha sont localisés en Espagne selon FiBL, un des instituts mondiaux de recherche pour l’agriculture biologique.

 

Agriculture et alimentation : le bio dans le monde

Ce nouveau mode de consommation prend de plus en plus d’influence dans quotidien des consommateurs. Au niveau planétaire, environ 72.3 millions d’ha de surface sont réservés aux cultures bio. Le marché mondial de l’alimentation bio plafonne les 106 milliards d’euros en 2019 avec les États-Unis (44.7 milliards d’euros) sur la plus haute marche du podium.

C’est l’Australie qui possède la plus grande aire agricole biologique du monde avec ses 36 millions d’ha suivi par l’Argentine (3.7 millions d’ha) et l’Espagne (2.4 millions d’ha). La liste des pays est bouclée par l’Andorre et l’île Maurice.

Si on prend en compte le taux de la surface agricole en bio par rapport à la surface totale du pays, le Liechtenstein se trouve en pole position. Il dédie près de 41 % de sa superficie à l’agriculture bio contre 26.1 % pour l’Autriche.

Au niveau de la consommation, la Suisse occupe la première place devant le Danemark et la Suède avec une dépense quotidienne avoisinant les 340 euros par habitant. Les produits les plus prisés sont les légumes, les fruits, les œufs et le lait. Les consommateurs se tournent surtout vers le bio pour réaliser un acte citoyen. La préservation de l’environnement et de la santé en est la principale cause.

Post author