Des produits laitiers « fait maison »

La tendance du « fait maison » touche de nombreux domaines culinaires, avec les confitures, le pain, le vinaigre, la bière… Les produits laitiers ne font pas exception : depuis la fameuse « yaourtière » carrée orange jusqu’aux récentes « fromagères », on peut même noter un regain d’intérêt.

Auparavant, on mélangeait un yaourt pour en fabriquer d’autres, ou on achetait de la présure en pharmacie et on laissait cailler le lait pour fabriquer du fromage. Désormais, il est possible de réaliser chez soi des yaourts brassés et à boire, des camemberts, des tommettes et des fromages frais, des laits fermentés au bifidus et acidophilus, elben et raieb, etc.

Ces nouvelles gammes de produits laitiers traditionnels « faits maison » sont conçues d’une part sur des mélanges prêts à l’emploi et d’autre part sur des processus de fabrication accessibles aux particuliers. Par exemple, réaliser un camembert devient très simple si les ferments (qui donnent couleur, goût et texture au fromage) et la présure (qui fait cailler le lait) spécifiques sont déjà proportionnés dans un tube, et si hormis quelques moules, les seuls accessoires nécessaires sont une casserole, une louche et un couteau.

Réaliser soi-même ses aliments peut être économique, souvent gratifiant, et même bon pour la santé ! En redécouvrant les méthodes de fabrication traditionnelle, ce qu’il y a dans l’assiette est connu, et des produits supplémentaires sont susceptibles d’agrémenter le quotidien. Souvenez-vous que le yaourt, grâce à l’efficacité des bactéries lactiques qu’il contient, exerce une action bénéfique sur la prévention et le traitement des infections instestinales et la régulation du transit en particulier. Or le yaourt n’est qu’un représentant d’une famille plus large, les laits fermentés, qui ont également des capacités probiotiques…

Redécouvrez les produits laitiers à faire à la maison.

Post author