Comment passer au 0 déchets ?

La « démarche zéro déchet » consiste à réduire au maximum les déchets que l’on produit, et à recycler le moins possible. Le but est d’éviter à tout prix le gaspillage de ressources, la pollution et de faire de sa vie quotidienne un peu plus simple. Cette démarche est au cœur d’un mouvement international et d’une véritable révolution écologique.

Pourtant, cette démarche est encore peu connue. Les habitudes de consommation sont ancrées depuis longtemps. Il faut donc beaucoup d’intelligence pour changer sa façon d’habiter, de se nourrir, de se déplacer.

Des idées pour passer au 0 déchets

Pour réduire son impact sur la planète, il faut commencer par réduire ses déchets. Cette action peut sembler évidente, mais dans la vraie vie, les choses ne se passent pas toujours ainsi. Il faut du courage pour se remettre en question et prendre conscience de la quantité de déchets qu’on produit.

L’avantage de la réduction des déchets, c’est qu’elle peut être réalisée petit à petit, au gré des opportunités. Chaque semaine, on peut prendre une nouvelle décision pour réduire le gaspillage. Cette démarche ne se fait pas en une fois, mais elle est concrète et réalisable.

Débarrasser les déchets accumulés

Commencer par trier ce qui est jeté, c’est déjà réduire le gaspillage. On s’aperçoit souvent qu’on produit plus de déchets que prévu, et on se dit alors que « la vie est trop courte pour se taper les poubelles ».

La meilleure façon d’y voir clair c’est de planifier la semaine en fonction des repas. Il est bon de prévoir un repas du soir avec des restes du repas précédent, et un repas du dimanche soir pour réchauffer les restes du midi. Si on n’a pas la possibilité de planifier ses repas, il est tout à fait possible de réutiliser des objets qui trainent dans un placard.

C’est en triant que l’on s’aperçoit rapidement que certains objets ne servent qu’une fois dans l’année, ou jamais. On se rend compte aussi que certains objets comme la vaisselle et les ustensiles ne sont pas utilisés parce qu’il n’y a plus de place dans le placard.

On se rend compte aussi que certains aliments périmés sont encore comestibles, et qu’il y a parfois moins de déchets qu’on ne le croyait.

Se créer un compost

Une autre façon de réduire les déchets est d’avoir un jardin ou un potager, où l’on peut faire pousser des légumes. Un jardin c’est beau, mais ça demande de l’organisation. Mais si on n’a pas la possibilité de faire pousser des légumes, il y a un moyen d’éviter les déchets comme les sacs bio : le compost !

Un compost c’est quoi ?

C’est un endroit où on met des déchets organiques pour en faire de la terre. On prend des déchets qui ont des choses en commun : légumes, épluchures de légumes, céréales, fruits, et on les met tous ensemble dans un endroit sec et propre. On verse sur le tout un peu d’eau dans laquelle on aura mélangé du fumier ou du compost maison.

 

Post author