Un soutien-gorge pour dépister le cancer du sein

Le cancer du sein est au cœur de nombreuses recherches scientifiques. Des campagnes de prévention ont régulièrement lieu pour encourager les femmes à pratiquer un dépistage. Un jeune mexicain de 18 ans vient de présenter un soutien-gorge révolutionnaire qui permettrait de dépister le cancer du sein grâce à des capteurs sensoriels.

Eva

Julián Ríos Cantú, un jeune étudiant mexicain de 18 ans, a présenté au Global Student Entrepreneur Award (GSEA) en Allemagne, le soutien-gorge « Eva ». Créé avec trois collègues à travers son entreprise Higia Technologies, ce jeune homme s’est penché sur le dépistage du cancer du sein après que sa mère est été atteinte deux fois du cancer du sein qui l’a amené à faire une double mastectomie.

Le soutien-gorge, baptisé « Eva », est équipé de 200 capteurs permettant d’analyser la température, le texture et la couleur de la peau des seins afin de déceler d’éventuels troubles.

Pour obtenir un résultat, il est nécessaire de porter le soutien-gorge entre 60 et 90 minutes chaque semaine, ce qui aura pour effet d’observer une régularité puis de noter d’éventuels changements. Toutes les informations récoltées par le soutien-gorge sont envoyées via Bluetooth sur une application pour donner un diagnostic.

Julián Ríos Cantú rappelle en revanche que le soutien-gorge Eva n’a pas vocation à remplacer les mammographies et autres examens médicaux. Ce soutien-gorge permet en effet de gagner du temps dans le dépistage.

« Eva » a été jugée comme une découverte très prometteuse. Julián Ríos Cantú et ses collègues se sont vus remettre le premier prix du concours international qui récompense les jeunes qui jonglent entre leurs études et l’entreprenariat.

Post author

  • Mégane

    Franchement bravo à ce jeune garçon car réussir à son âge à faire une telle découverte ! Beaucoup d’espoirs…