Cosmétique bio ou conventionnelle : quelles différences ?

Le secteur des cosmétiques est également touché par la demande croissante consommateurs sur le bio. Depuis quelques années déjà, les produits de beauté bio prennent de plus en plus de place dans les supermarchés et les magasins concurrençant lesdits « conventionnels ». La différence entre les deux est grande surtout au niveau des composants qui, pour le bio, recherchent surtout le respect de l’environnement et de ses utilisateurs afin de garantir à ces derniers une meilleure sécurité sanitaire.

cosmétiques

 

Les produits cosmétiques conventionnels : que contiennent-ils ?

Les produits cosmétiques, conventionnels ou bio, possèdent une formule de base quelque peu identique. Ce qui les différencie, ce sont les ingrédients utilisés par les fabricants. Ils contiennent généralement :

  • L’émulsion : il s’agit d’un mélange d’eau et d’huile permettant la traversée de l’épiderme par les principes actifs. L’eau utilisée sera de l’eau distillée tandis que l’huile sera une huile minérale à propriétés pétrochimiques comme les huiles de silicones, les paraffines, les phtalates ou les dérivés de PEG. Ils ont pour mission de former un film protecteur pour la peau sans réels bienfaits.
  • Les émulsifiants : d’origine synthétique, on les surnomme PEGs. Ils proviennent de la transformation du pétrole et sont souvent associés à la pollution de la peau du fait de leur propriété agressive.
  • Les humectants : ce sont des composants utilisés pour empêcher l’évaporation de l’eau.
  • Les principes actifs : ils sont formés par des molécules produisant une action ciblée. Ils possèdent un effet traitant, garantissant l’efficacité de l’ensemble. Dans les cosmétiques conventionnels, ce sont des dérivés synthétiques ou pétrochimiques.
  • Les conservateurs : ils ont pour mission de stopper la prolifération des bactéries, levures et champignons si le produit est essentiellement à base d’eau. Ici, on rencontre les parabens, les formaldéhydes, ou encore les glycols comme les phénoxyéthanol. Ils sont signalés comme irritants pour la peau et relativement allergènes.

 

Les produits cosmétiques biologiques : que contiennent-ils ?

Les produits cosmétiques bio avancent également la même formule, mais seulement avec des ingrédients dissemblables.

  • L’émulsion : on utilise de l’eau de source ou encore de l’eau forale (issues des plantes comme la rose, la lavande, etc.) afin de conserver les actifs et les bienfaits des plantes pour le bien-être cutané. Les huiles quant à elles, sont d’origine végétale (olive, amande, coco, jojoba, aloe vera, etc.) grâce à leur composition riche en acide gras, vitamines et nutriments.
  • Les émulsifiants : les fabricants se tournent vers les tensio-actifs non ioniques à base de sucre afin d’adoucir la peau. Les plus connus sont les esters de sucre de betterave, issus de la noix de coco, ou encore la lécithine de soja.
  • Les conservateurs et les principes actifs : les huiles essentielles, les extraits huileux d’origines végétales, la vitamine E, et d’autres composants ne provenant pas d’une transformation chimique. Les labels bio ont d’ailleurs établi une liste sur les ingrédients autorisés.
  • Le parfum : celui-ci est fabriqué à base d’huiles essentielles.

 

 

Post author