Quelles sont les conséquences d’une gingivite non soignée ?

Il vous arrive d’avoir des saignements lors du brossage des dents, une mauvaise haleine ou une sensibilité dentaire ? Ce sont les premiers symptômes d’une gingivite que vous devriez traiter au plus vite, afin d’éviter une parodontite et d’autres conséquences sur votre santé dentaire.

Pour les parodontites avancées, les experts procèdent à l’extraction de la dent ou des dents malades, afin d’éviter la propagation de l’infection. Par la suite, les patients ont le choix entre différents modèles de prothèses et d’implants dentaires, selon leurs besoins et l’état d’avancement de l’infection.

La gingivite risque d’entraîner une parodontite

Les premiers signes de la gingivite sont les gencives enflammées et rouges, qui s’accompagnent de saignements, de douleurs et parfois de mobilités au niveau d’une dent. A ce stade, les experts recommandent une visite chez le dentiste, qui est le seul à pouvoir traiter la maladie. Il procédera au détartrage et vous conseillera les mesures à adopter pour éviter ces aléas de santé.

Cependant, si vous laissez l’infection avancer, les bactéries risquent de se développer et affecter les dents, les gencives et l’os. Si vous ne faites rien en ce sens, la gingivite risque de se transformer en parodontite et par la suite en parodontite avancée. Ce dernier stade peut devenir très dangereux, car la dent affectée ne pourra plus être traitée et le dentiste sera obligé de l’extraire afin que l’infection ne soit pas transmise aux autres dents.

Quelles sont les remèdes les plus efficaces en cas de parodontite avancée ?

Lorsque le dentiste n’a plus d’alternative en matière de détartrages et de traitements, la dent affectée sera extraite. A cette étape, vous aurez le choix entre un implant ou une prothèse. Si votre budget est limité, la prothèse mobile sera le choix le plus économique. En revanche, c’est une solution moins stable, qui risque d’exercer une pression sur les gencives selon leur sensibilité.

Les patients qui souhaitent plus de confort et une meilleure stabilité opteront plutôt pour un implant dentaire. En principe, la pose nécessite au moins 2 visites, la première pour insérer l’implant dans l’os de la mâchoire et la seconde, après cicatrisation, pour poser la prothèse définitive. Pour en savoir plus, le site Smilepartner.fr vous met à disposition des fiches explicatives sur les différentes solutions de soins dentaires.

Si toutefois le choix de l’implant s’impose alors que vous ne disposez pas du budget nécessaire dans l’immédiat, Smile Partner vous recommande son réseau de cliniques dentaires en Espagne et en Hongrie. L’agence vous mettra en contact avec un dentiste compétent et expérimenté, qui vous établira un plan de traitement précis et détaillé. Vous réaliserez vos soins dans les meilleures conditions et pour l’organisation de votre voyage vous bénéficierez d’une prise en charge de A à Z. De plus, les soins dentaires effectués dans au sein de l’UE sont éligibles aux dossiers de remboursement.

Post author