Des médicaments « plus dangereux qu’utiles » ?

82 médicaments vendus en France seraient actuellement « plus dangereux qu’utiles », selon la revue Prescrire.

La revue médicale indépendante Prescrire, financée uniquement avec les abonnements, a dévoilé il y a quelques jours une liste de près d’une centaine de médicaments à éviter en raison des risques sanitaires « disproportionnés » qu’ils feraient courir aux personnes les utilisant.

La revue déconseille l’utilisation de 91 médicaments, dont 82 vendus en France.

« Des médicaments contre le rhume, la toux, l’arthrose, le diabète, Alzheimer ou le cancer…82 médicaments, ce n’est pas beaucoup sur les milliers du marché, mais ils touchent beaucoup de gens, et c’est toujours trop, puisque ce sont des médicaments plus dangereux qu’utiles », a expliqué Bruno Toussaint, directeur de la rédaction de la revue Prescrire.

Des médicaments très souvent utilisés comme Actifed ou l’Humex pourraient exposer à un risque de troubles cardiovasculaires graves, voire mortels.

L’ibuprofène pourrait également avoir de graves conséquences pour les femmes enceintes. Selon Bruno Toussaint « de 5 000 à 6 000 femmes en début de grossesse en prennent chaque année alors qu’elles ne devraient pas. Pour elle, c’est un risque disproportionné, et il faut privilégier dans ce cas le paracétamol. »

Post author